Zero-4

 

Zéro
3 baguettes, 1 toile tendue ... pour former un zéro dans le ciel. L'étroit ruban de toile est tendu entre les 2 cercles de diamètre différents, en jonc carbone. La surface n'est pas plane pour éviter les décrochages en vol et pour stabiliser la voilure. Elle est légèrement conique : la pointe virtuelle du cône est tournée vers la terre. J'obtiens un relatif équilibre des forces véliques que je renforce par l'ajout un aileron longitudinal en version statique monofil et en version dirigeable à 2 lignes. Car le Zéro vole selon des modes variés : en monofil, seul ou en bouquet, voire en "combattant" ; en dirigeable à 2 lignes ou en 3 lignes; enfin 2 Zéros juxtaposés forment un cerf-volant pilotable à 4 lignes.
Ses dimensions sont modeste car il ne peut se fabriquer qu'en jonc carbone facilement cintrable et à l'aide d'un moule. Son poids alaire est moyen : 390 gr/m2, et sa résistance aux chocs et autres avarries est maximale. Dans toutes ses versions, il est stable, sain, et il vole de force 2,5 à 6, mais son poids ne lui permets pas les vents très faibles.

Construction
Si ce cerf-volant semble trop simple, malheurement sa construction ne l'est pas du tout. Comme il faut réaliser une conicité minimale et précise, un moule tronconique en carton de bonne épaisseur est nécessaire. Voici les dimensions : R0 = 47,77 cm pour un cerceau constitué de 2 joncs carbone de longueur 1,50m, R1= 49,35 cm, et l largeur de toile = 13,5 cm ; par conséquent, la hauteur h du cône est 12,42 cm et la " conicité est de 13 % ". Tout d'abord, vous fabriquerez les connecteurs de section intérieure 3 mm, puis réaliserez les 2 cerceaux de carbone jonc 3mm en collant les baguettes dans les connecteurs. En second lieu, vous couperez la toile en prévoyant un gousset et la poserez sur le moule en la fixant avec des épingles. Puis vous posez très précisément les 2 cerceaux dessus en les maintenant par des épingles. Troisièmement, vous rabatterez chaque gousset par-dessus son cerceau et le collerez à la colle néoprène transparente pour tissu (colle Applix). Quatrièmement, vous piquerez vos goussets collés à la machine à coudre. Les constructeurs chevronnés réalisent certainement la somme de travail nécessaire : comptez 5 à 6 heures pour un Zéro avec tout le tralala de bridage.


Zéro-4
Exploitant la stabilité du Zéro, il suffit d'en juxtaposer 2 pour obtenir un cerf-volant pilotable à quatres lignes au vol très sain, au pilotage classique, sans aucun décrochage. Sa vitesse est limitée, mais cela renforce sa facilité de pilotage. Comme le Revolution, et contrairement à la quasi-totalité des "quatres lignes", il posséde le glissemant latéral. Enfin, contrairement au Revolution handicapé dans ce domaine, il dispose de la symétrie compléte de vol : il peut donc reculer en marche arrière jusqu'au bord de la fenêtre de vol et il peut glisser latéralement jusqu'au bord de la fenêtre aussi. Sa plage de vent s'étale de faible à fort, mais son poids ne lui permets pas les vents très faibles.
Détaillons son bridage :
· Les brides B0 sont des brides auto-réglables à glissement limité : regardez attentivement le médaillon de détail ; B0 = Dyneema 45 Kg de longueur 58 cm ; X-Z = 6 cm ; X-Y-Z = Dyneema 90 Kg de longueur 10 cm ;
· B1 = B3 = Dyneema 45 Kg de longueur 69 cm ;
· B2 = B4 = Dyneema 45 Kg de longueur 70 cm ;
· B5 = Dyneema 70 Kg de longueur 10 cm environ ;
· La jonction entre les 2 zéros est assurée par les brides non tendues B6 = Dyneema 70 Kg de longueur 7 cm et la bride B7 = sandow de section 3 mm liant les 2 cerceaux extérieurs.



Zéro-1      Zéro-3      [Page Précédente - Back]       [Sommaire]       [Summary]