SLEDMATISTE
Cerf-volant d'initiation
au pilotage à 4 lignes



photo du Sledmatiste le Journal
Le Journal
(sledmatiste C3 en papier journal)
Si vous disposez de 2 heures de loisir, vous pouvez les consacrer à construire le Sledmatiste C3, multi-sled Venet à 3 coupoles pilotable à 4 lignes. Cet appareil, très simple, peut être assemblé plus ou moins vite, plus ou moins cher et plus ou moins léger selon les matériaux que vous utiliserez.
Comparé au "4 fils"-étalon qu'est le Révolution, le vol du Sledmatiste C3 est sain dans une fenêtre de vol moyennement large, mais vous éviterez de le faire évoluer en bord de fenêtre : la voilure risque de fermer, bien que l'on puisse souvent la rouvrir en tirant sec sur les poignées. Il est très stable et avance lentement, toujours à la même vitesse ; il stoppe, vrille sur lui-même et recule. Par contre, n'essayez pas la marche arrière en direction du haut de fenêtre (fermeture violente sauf si vous ajoutez la membrure transversale arrière facultative), ni le glissement latéral (impossible). Sa plage de vent est très étendue. Vous êtes convaincu ? Alors commençons son assemblage. La voilure est en Tyvek que l'on trouve dans les magasins spécialisés, mais vous pouvez utiliser du plastique solide de poubelle ou du tissu à spi. Commencez par tracer les cotes sur la voilure, puis coupez. Renforcez les bords du Tyvek par du scotch.
Les longerons sont en tube carbone 5,5 ou 5 de 82,5 cm que vous obtiendrez facilement auprès de votre magasin préféré, mais vous pouvez aussi utiliser du bambou, du tube en fibre de verre, du ramin, ... . Vous les scotchez derrière la voilure aux extrémités (scotch armé ou renforcé) et aux points d'attache des brides arrières pour les longerons centraux.

Les lattes médianes et latérales, qui empechent de fermer les bords d'attaque des coupoles et des dérives, sont en "brochettes" de bambou que vous vous procurerez auprès de votre boucher, mais vous pouvez utiliser du jonc carbone 2 ou 3, ou de fibre de verre. Vous les scotchez à leurs extrémités derrière la voilure.
Les points de fixation des brides sont renforcés par du scotch armé. Les brides sont assez légères ; s'il vous reste des chutes de Topline, c'est l'idéal. Prenez une grosse aiguille pour enfiler les brides dans la voilure et les fixer. Les brides centrales passent autour des longerons.
La membrure transversale, qui évite la fermeture des coupoles latérales, est en jonc carbone 3, sinon en fibre de verre 3, sinon en carbone 2, ou encore en bambou refendu. Sur le terrain, vous arimerez ses extrémités à l'avant des longerons latéraux par un élastique de bureau ou un bout de scotch.
Avez-vous des poignées et les quatres lignes ? Non, ce paragraphe vous est destiné. Je préçise que leurs constructions vous prendra plus de temps que pour l'assemblage du Sledmatiste. Les poignées, peu chers mais confortables, sont détaillées sur le plan ; l'une recevra les 2 lignes droites, l'autre les gauches. Les 4 lignes seront en Topline 70 Kg (solide pour durer), sinon en 45 Kg, de longueur 22,5 mètres chacune, soit 2 bobines. Il est impératif qu'elles aient exactement la même longueur ! Attachez solidement l'une de leurs extrémitées, déroulez-les entièrement, tendez-les avec la même force (utilisez pour ce faire un peson, ou une poulie et un poid, ou investissez dans un "equalizer"), marquez-les au même endroit.
Avez-vous déjà piloté un cerf-volant à 4 lignes ? Non, alors concentrez-vous sérieusement sur les lignes qui vont suivre. Vous avez les 2 poignées en main. Tirez sur les 2 lignes avant en pivotant simultanément les 2 poignées avec vos poignets : vous "ouvrez les gaz", l'appareil avance. Puis tirez lentement sur les lignes arrières : l'appareil stoppe ; tirez encore sur l'arrière : l'appareil recule. Remettez les gaz, tirez sur le fil arrière droit : vous "freinez l'aile droite" de votre appareil qui se met à tourner vers la droite. Et heureusement, ça marche de la même façon à gauche !

photo du Sledmatiste C5
C5 : pentaptyque sur le groupe BMPT
(Buren, Mosset, Parmentier, Toroni)
Avant de vous laisser essayer votre nouvel appareil, je voudrai expliciter le qualificatif Venet. Je n'aurai certainement pas réussi à concevoir le Sledmatiste C3 sans les travaux de SYLVIEN VENET sur le Sled. Les proportions optimales des coupoles et des dérives, les lattes médianes, les lattes latérales et la membrure transversale sont l'aboutissement des longues expérimentations de SYLVIEN VENET. En conclusion, je vous suggère la lecture de son article sur le sujet, paru dans la revue du Cerf-Volant Club de France le Lucane n° 60 : vous y puiserez une rigueur, une méthode de conception et de mise au point des cerf-volants.
Dès que vous serez un pilote de "4 lignes" expérimenté, vous pourrez ajouter la membrure transversale arrière facultative pour maîtriser la marche arrière, ou encore vous lancer dans la construction de la version C5 réservée par sa surface aux petits airs.


[Page Précédente - Back]       [Sommaire]       [English Plan]       [Summary]