Anar-Chic


photo de l'Anar-Chic L'Anar-Chic est né de ma révolte à l'oppressante symétrie de nos machines volantes, et plus particulièrement des dirigeables.
Le shéma de construction de cet engin asymétrique est inspiré de la structure du DoubleV 100 : une grande vergue transversale et deux toiles (non identique içi) en léger V grāce à divers tendeurs.
La vergue transversale, en carbone de section 8, est en deux parties (a-f) et (f-i) réunies par un connecteur 8 en (f). Les bords d'attaque de chaque toile sont rigidifiés par des baguettes de carbone 5,5 enfilées dans un gousset : en (a-b) et (b-f) pour la toile gauche, en (f-g) et (g-i) pour la toile droite. Le "V" des toiles est obtenu grāce aux vergues centrales de carbone 5,5 : (b-d) pour la toile gauche, (g-e-j) à droite, et maintenues par des tendeurs : (c-b) en jonc carbone 3 et (c-d) en jonc carbone 4 à gauche, (e-h) en jonc carbone 3 à droite.

Les dimensions sont : a f = f i = 120 cm, c b = e h = 15 cm, b d = g e = 55 cm, f g = g i = 82,5 cm, a b = b f = 62 cm, e j = 27 cm.
Le bridage, fort simple, est dessiné en pointillé. Les 3 brides simples mesurent exactement : en b (av gauche) 28 cm, en d (ar gauche) 26 cm et en j (ar droit) 28 cm. La ligne avant droite s'attache au point de bride k (e k = 45 cm, g k = 29 cm). Les deux toiles sont reliées par une bride lāche (d - j).
Le pilotage de cet appareil est "asymétrique". Sa plage de vent va de médium à très fort. Le vol est relativement sain bien que les réactions soient vives. Afin de limiter la vivacité de certaines réactions au pilotage, dès que le vent se lève, j'ajoute successivement des freins à la toile droite : un triangle en grille placé en (f-h-e) puis en (h-e-i).


[Page Précédente - Back]       [Sommaire]       [Summary]